Le 14 février marquera cette année le coup d’envoi de la 24e édition du Franska Filmfestivalen, dont l’Institut français de Suède a le plaisir d’être de nouveau partenaire ! Jusqu’au 19 février, venez découvrir au Cinéma Zita (Birger Jarlsgatan 37, Stockholm) une programmation mêlant nouvelles productions et classiques du cinéma français sous le thème “Revoir”, l’occasion de regards nouveaux sur des thématiques criantes d’actualité.

Le festival commencera exceptionnellement le lundi 12 février par une projection du film La Cecilia du réalisateur Jean-Louis Comolli sorti en 1975. Fruit d’une collaboration entre le Franska Filmfestivalen, Cinemateket et les Cahiers du Cinéma, célèbre revue française fondée en 1951, cette soirée se déroulera à Filmhuset (Borgvägen 1, Stockholm) en présence de Alice Leroy, spécialiste du cinéma et critique pour Les Cahiers du Cinéma, qui présentera la séance.

Le mardi 14 février sera présenté le film Les passagers de la nuit (Passagerare i natten) de Mikhaël Hers : dans les années 80, une femme au foyer se confronte pour la première fois au monde du travail tout en assurant le quotidien de ses deux adolescents et d’une jeune protégée.

Le mercredi 15 février, le film de Rachid Bouchareb, Nos Frangins (Our Brothers) abordera le sujet des violences policières en revenant sur la nuit du 5 au 6 décembre 1986 à Paris, durant laquelle deux hommes d’origine algérienne ont trouvé la mort à la suite d’une intervention de la police.

Le jeudi 16 février, c’est l’histoire du droit à l’avortement en France qui sera illustrée par le film Annie Colère (Angry Annie) de la réalisatrice Blandine Lenoir.

Le vendredi 17 février, le festival présentera La dérive des continents (au sud) (Continental drift (south)) de Lionel Baier, un drame familial sur fond de crise européenne. Un temps d’échange avec le réalisateur est prévu à l’issue de la projection.

La journée du samedi 18 février s’annonce bien remplie et commencera par la projection de Marcher sur l’eau (Above water) par la réalisatrice Aïssa Maïga, un film entre documentaire et fiction sur l’importance de l’eau. Il sera suivi par un film pour toute la famille, Le petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? (Little Nicholas: Happy as can be) de Amandine Fredon et Benjamin Massoubre, d’après l’œuvre originale de Jean-Jacques Sempé et René Goscinny. Il sera précédé par la projection du court-métrage Au revoir Jérôme (Goodbye Jérôme) de Gabrielle Selnet, Adam Sillard et Chloé Farr. Le festival présentera ensuite la participation belge aux Oscars 2023, le film Close de Lukas Dhont, qui relate l’histoire de deux jeunes garçons dont la profonde amitié est remise en question par un environnement intolérant. Enfin, la journée s’achèvera par la projection du film Revoir Paris (Minnas Paris) de la réalisatrice Alice Winocour, qui revient sur les attaques terroristes ayant eu lieu à Paris en 2015 et explore la thématique de la vie après un évènement traumatique.

Trois films rythmeront la journée de clôture du dimanche 19 février. Le film La fracture (The divide) de Catherine Corsini s’intéressera d’abord au mouvement des Gilets Jaunes en France et à la période ayant précédé la pandémie. Il sera suivi par la projection du chef-d’œuvre de Jean Eustache, La maman et la putain (Mamman och horan), sorti en 1973, l’occasion de (re)découvrir ce classique nouvellement remasterisé ! Cette belle semaine s’achèvera sur le film de Christophe Honoré, Le Lycéen (Winter Boy), dans lequel un adolescent fait face au décès brutal de son père.

Retrouvez le programme complet sur le site du Franska Filmfestivalen.
Réservez vos places sur le site du Cinéma Zita.

Lieu : Zita Folkets Bio Stockholm, Birger Jarlsgatan 37
Filmhuset, Borgvägen 1 (pour la projection de La Cecilia de Jean-Louis Comolli le 12 février)
Dates : 14 – 19 février 2023

Le Franska Filmfestivalen, fondé en 1999, est organisé par l’association Franska Filmfestivalen avec le soutien de la ville de Stockholm et en collaboration avec l’Institut Français de Suède. Le festival est la première plateforme de promotion des films du monde francophone en Suède et constitue également une fenêtre sur la culture et la langue de la France et des autres pays francophones.

Retour en haut