Signature d’un accord-cadre entre l’Institut suédois et l’Institut français 

A l’occasion de la visite d’état du Président français Emmanuel Macron en Suède, le mardi 30 janvier 2024, l’Institut suédois (Svenska institutet), représenté par sa directrice Madeleine Sjöstedt, et l’Institut français, représenté par sa présidente Eva Nguyen Binh, ont signé un Mémorandum pour l’établissement d’une coopération franco-suédoise à long terme. 

L’objectif de ce Mémorandum de Coopération entre le Svenska Institutet et l’Institut français est d’offrir un cadre officiel à la collaboration entre les deux institutions. Il s’agit du premier accord-cadre en matière de coopération culturelle franco-suédoise signé à ce jour. 

Par ce Mémorandum, le Svenska Institutet et l’Institut français affirment leur intention d’échanger sur des sujets d’intérêt commun et manifestent leur intérêt réciproque à développer et renforcer les opportunités de collaboration. 

Cette collaboration a pour but de : 

  • s’informer mutuellement des priorités de chaque institution dans les domaines d’intérêt commun ; 
  • partager connaissances et expertise ; 
  • travailler en partenariat pour maximiser la visibilité des actions communes ; 
  • faciliter et renforcer les instruments de cette coopération bilatérale ; 
  • réfléchir ensemble au développement de nouvelles actions. 

Les deux institutions ont exprimé leur volonté de renforcer leur coopération, notamment en ce qui concerne la promotion des valeurs démocratiques et de la diversité culturelle en Europe comme dans le reste du monde. 


SEMINAIRE 

La signature de ce Mémorandum a pris place lors d’un séminaire au Moderna Museet sur le sujet de la coopération culturelle franco-suédoise. Ce séminaire s’est tenu le 30 janvier 2024 en présence de sa majesté la Reine de Suède et Madame Brigitte Macron. Le discours d’ouverture du séminaire a été prononcé par Parisa Liljestrand, ministre de la culture suédoise.

Ce séminaire a permis de mettre en lumière les domaines d’excellence de la France et de la Suède, en explorant les moyens de renforcer la coopération culturelle bilatérale dans les domaines des arts du spectacle et des arts visuels. Deux thèmes furent abordés : “Création artistique et mobilité internationale ” et “Développement régional et ouverture à de nouveaux publics “.

Panel 1 : Création artistique et mobilité internationale
De gauche à droite : Linda Zachrison, directrice artistique du Stadsteater de Göteborg, Eli Commins, directeur du Lieu Unique à Nantes, Sara Arrhenius, directrice de l’Institut suédois à Paris, Laurent Le Bon, président du Centre Pompidou, Patrik Steorn, directeur du Musée d’Art de Göteborg.
Panel 2 : Développement régional et ouverture à de nouveaux publics
De gauche à droite : Dritëro Kasapi, directeur artistique du Riksteatern, Alban Corbier-Labasse, directeur de Friche La Belle de Mai à Marseille, Elisabeth Millqvist, directrice du Moderna Museet de Malmö, Christophe Leribault, président du Musée d’Orsay à Paris, Patrik Steorn, directeur du Musée d’Art de Göteborg.

Retour en haut